06 juin 2011

ABONNEZ VOUS A SANTE INTEGRATIVE

C'est une revue très intéressante riche d'articles de très grande valeur www.santeintegrative.com

SANTE INTEGRATIVE JUIN 2011

 Salade printanière vivifiante

Ingrédients pour 4 personnes

-        un gros pamplemousse(apport de vitamine C)

-        un petit radis noir biologique

-        une cuillère à café de thé vert matcha (apport de POLYPHENOLS)

-        4 noix de coquilles St Jacques  (apport de ZINC, de MAGNESIUM)

-        16 noix du Brésil (apport de SELENIUM, de MAGNESIUM)

-        8 cuillères à soupe de vinaigrette salée au tamari et à base d’huile de colza (apport d’OMEGA 3)

-        4 cuillères à  soupe d’huile d’olive (apport d’OMEGA 9 et d’ANTIOXYDANT) et du tamari

-        1 cuillère à café de poudre de gingembre et de curcuma avec une pincée de poivre noir (choisir toujours des épices biologiques, apport d’ANTI OXYDANTS)

Préparation

Râper très finement le radis noir, paré, sans l’éplucher,

Couper la pulpe du pamplemousse débarrassée de toutes cloisons blanches en cube, mélanger de suite avec le radis, ajouter la vinaigrette, les noix et  les épices

Escaloper très finement les noix de St Jacques, saupoudrer le thé et arroser avec l’huile d’olive et du tamari

Déposer artistiquement les noix de St jacques sur la salade composée.

 

  

Protection générale

L’ensemble des tissus et organes est la cible d’agressions par les polluants et toxiques.

On va donc utiliser les propriétés antioxydantes du glutathion, de la vitamine C, du sélénium et des polyphénols de thé vert  pour les protéger.

Le zinc peut s’opposer directement à l’action toxiques des excès de cuivre ou des métaux lourds, an particulier en favorisant, en synergie avec la N-acétylcystéine, la synthèse et la stabilité du glutathion et d’autres protéines soufrées comme la métallothionéine et avec la sélénium comme la thiortedoxine.

Par ailleurs tous les systèmes de protection dépendent de l’énergie disponible. En cas de fatigue ils ne peuvent pas fonctionner de manière optimale. Le magnésium est essentiel pour produire de l’énergie.

Les métallothionéines, dont la synthèse est augmentée grâce au zinc et à la N-acétylcystéine, a un effet neuroprotecteur, en particulier contre le mercure .

Elles protègent aussi le cristallin des métaux lourds, un facteur de cataracte.

Elles protègent l’ensemble des tissus contre le cuivre qui, libre ou en excès, est un puissant pro-oxydant.

Le zinc est hépatoprotecteur contre l’éthanol.

Historique du radis noir

Les origines du radis remonteraient à plusieurs siècles avant notre ère. D’abord cultivé en Chine, il aurait par la suite conquis les Grecs anciens et les Romains. Il semble qu’il ait fallu attendre le XVIIIe siècle avant que le radis noir, originaire de l’Europe de l’Est, soit consommé en France.

Les botanistes croient que le radis noir a été la première espèce de radis cultivée par les humains. On sait que les Égyptiens le cultivaient déjà à l'époque des pharaons, car on a trouvé, dans le temple de Karnak, des hiéroglyphes le représentant.

L'espèce Raphanus sativus comprend plusieurs variétés de radis. Parmi les plus connus, on trouve le radis rouge ou rose (Raphanus sativus var radicula) qu’on retrouve souvent dans nos assiettes, et le daïkon (Raphanus sativus var longipinnatus), un gros radis blanc très utilisé au Japon.

Tous ces radis possèdent plus ou moins les mêmes propriétés, mais en herboristerie occidentale, le radis noir a été préféré pour les usages médicinaux.

 

Aliments sources de Cystéine

  • levure de bière
  • germe de blé
  • ail
  • oignon
  • chou de Bruxelles
  • brocoli
  • produits laitiers
  • noix
  • graines
  • Fruits de mer
  • poisson
  • oeufs
  • viande

 

Posté par razarose à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur ABONNEZ VOUS A SANTE INTEGRATIVE

Nouveau commentaire